Le « biocarburant » selon Total

Total peut-il parler de « Biocarburant » quand nous connaissons réellement sa composition?

Image by Rudy and Peter Skitterians from Pixabay

Lorsque nous entendons parler de Biocarburant, nous pensons faire une bonne action en utilisant une source « bio ». Mais, quand nous recherchons les ingrédients utilisés pour ces carburants dit bio, on peut constater certaines anomalies avec ce terme.

« Il est possible de distinguer trois générations de ce combustible d’avenir »

Quand Total parle de ces combustibles d’avenir, ils parlent de biocarburants de 1ère, 2ème et 3ème générations. Le premier est à partir de matières organiques, d’huiles végétales ou de graisses animales ,le second est à base de biomasse issu « du bois ou de la paille » et pour finir le dernier est lui aussi composé de biomasse mais aquatique contrairement à la deuxième génération celle-ci est issue « des algues ou des microalgues ».

Autrement dit le carburant à base d’huile végétale est principalement à base d’huile de palme parce-qu’il se mélange parfaitement avec le diesel. A titre de rappel la production d’huile de palme est responsable d’une importante déforestation qui contribue à la disparition de nombreuses espèces. Quant à ceux issu de biomasse, cela veut dire monoculture et la monoculture elle, mène la dégradation des sols donc, maladies du sol, parasites, …

Quand Total utilise le terme « Biocarburant » peut-on l’assimiler au greenwashing lorsque nous connaissons sa composition ou sa fabrication?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *